La magie des fleurs

Classé dans : Articles | 0

Que les plantes soient utilisées en magie ne sera une découverte pour personne.

Je ne vais pas vous parler ici de leur fonction de guérison (la phytothérapie ou thérapie par les plantes) également utilisée en magie, mais bien de leur fonction dans les rituels magiques.

Au cours de ces rituels, la sorcière part du principe que les plantes (ce qui provient de la nature d’une manière générale. Cela peut être aussi des coquilles d’oeuf ou des plumes, des pommes de pin, des branches d’arbres, des cailloux, de l’eau, du feu…) sont porteuses de certaines vertus et qu’elles sont susceptibles de venir renforcer l’intention mise dans un rituel.

Au cours d’une cérémonie, la plante peut être consommée sous forme de tisane, de liqueur… aussi bien que brûlée comme un encens (après avoir été séchée et parfois broyée). C’est dire l’importance que revêt la cueillette !

Rappels utiles quant à la cueillette des fleurs

On ne cueille jamais :

  • si on n’est pas certain d’identifier la plante avec exactitude,
  • au bord d’une route,
  • dans un champ cultivé ou dans un endroit susceptible d’avoir reçu des engrais chimiques ou des pesticides,
  • dans un endroit où les chiens seraient allés faire leurs besoins,
  • près d’un ruisseau ou d’une mare dont l’eau semble croupie ou sale,
  • plus de 70% des fleurs présentes. Il faut préserver aussi leur reproduction,
  • en arrachant les racines. On préserve la plante autant que possible,
  • par temps de pluie ou humide. La plante pourrirait au lieu de sécher,
  • quand il y a encore de la rosée,
  • des fleurs déjà fanées.

Il convient toujours :

  • de demander à la fleur si elle est d’accord de participer à notre rituel,
  • la remercier,
  • nous excuser de la douleur que nous lui occasionnons (couper la fleur proprement, sans arrachage),
  • offrir un peu de notre énergie en retour.
  • avoir conscience que cueillir une fleur est déjà un rituel en soi porteur d’une intention.
  • de bien les nettoyer si elles sont destinées à la consommation ou à un usage en phytothérapie (rincer d’abord à l’eau vinaigrée puis une à deux fois à l’eau claire avant d’égoutter et de les faire sécher sur un papier absorbant).

Vertus reconnues des fleurs en magie

  • L’achillée millefeuille

Cette aromatique, fleur de la Saint Jean, est utilisée dans les exorcismes et désenvoûtements, mais aussi pour une protection puissante (surtout en fumigation), le courage et le dynamisme et renforce le désir amoureux. Elle accorde une grande attraction à celle qui la porte.

Rituel pour se sentir protégée et renforcer son magnétisme : Faire séchée les sommités fleuries de la plante, les piler, les brûler sur un charbon. Passer nue dans la fumée dégagée. Mettre le reste de la poudre dans deux sachets de tissu rouge. En conserver un sur soi, l’autre sous son oreiller.

  • L’aubépine

Ces minuscules fleurs blanches ont la capacité d’écarter la foudre ou, jointe à la rose, de provoquer des coups de foudre 😉 , d’apporter la chance et de chasser la fièvre.

  • L’armoise

Fleur de la Saint Jean aux nombreuses vertus. Elle permet de marcher sans fatigue pendant des kilomètres. Pour cela, il faut cueillir la plante vant le lever du soleil en disant : « Tollam te artemisia, ne lassus sim in via » puis mettre la plante dans ses chaussures. Remplir un oreiller d’armoise permet d’accéder à des rêves prophétiques. Elle est aussi brûlée dans les rituels de voyance et bue avant une séance de divination. Placée dans une maison, elle empêche les mauvais esprits d’entrer.

  • Le coquelicot

Il apporte l’harmonie dans le foyer, ainsi que le repos et la consolation.

  • L’iris

La fleur offre la protection. On l’utilise sur un charbon comme un encens.

  • La joubarbe

Plante de la Saint Jean qui préserve des maladies et des sorts, de la foudre et des incendies.

  • Le lierre terrestre

Fleur de la Saint Jean, protectrice contre la sorcellerie (entendre les « sorts de magie noire »). Ses feuilles, répandues sur le plancher de la chambre à coucher, favorisent la sérénité et les rêves paisibles. Consommé en tisane, il aide à vaincre la timidité.

  • La fleur de lilas

Utilisée en encens pendant les exorcismes (surtout celle de lilas violet), elle assure également la protection du foyer et des vies antérieures. Elle est réputée de manière générale pour éloigner les esprits malins. Cette fleur délicate est également porteuse de candeur, d’innocence, de douceur, de romantisme et de fragilité émotionnelle (attention à ce que vous allez attirer…).

  • Le millepertuis officinal

Cette fleur de la Saint Jean, surnommée « chasse diable », protège la maison des mauvais esprits.

  • La fleur de mimosa et celle d’acacia

Elles sont issues de deux arbres aux vertus identiques.

Elles favorisent l’amour et les rêves prophétiques, assurent la protection des habitants de la maison et servent à purifier les lieux.

  • La monnaie du pape

Cette fleur lunaire est un bouclier contre les sorts de magie noire. Elle chasse également les créatures de la nuit et les mauvais esprits. Dans la maison, elle apporte en outre fortune et richesse.

  • La pâquerette

L’humble fleurette attire l’amour, même brisé ! Si vous voulez que redémarre votre histoire, c’est son aide qu’il faut demander .Elle ouvre aussi la voie du Petit Peuple. On dit des pâquerettes qu’elles sont les étoiles de la terre…

  • La rose et l’églantine

Que cela soit sous forme d’encens ou de liqueur, elle a sa place dans les rituels d’amour (appel à sa flamme jumelle…). A noter que l’églantine assure la protection des sorcières blanches.

  • La sauge officinale

Plante de la Saint Jean. En fumigation, elle libère ses énergies de guérison et de bien-être, voire d’immortalité. Elle fait partie des plantes protectrices (contre les esprits ou les entités mauvaises). Elle favorise enfin la chance et la victoire.

  • La pensée sauvage

On l’utilise pour tout ce qui a trait à l’amour et à la profondeur des sentiments, à l’établissement de relations durables (tant dans la vie privée que professionnelle) ainsi qu’à la divination amoureuse, en charme ou en encens. Elle inspire également la réflexion et la méditation. Elle protège le foyer.

  • La fleur de sureau

C’est la fleur du cycle et de la roue du temps, du changement. C’est elle que nous utiliserons en liqueur ou en encens pour accompagner en douceur les défunts dans leur passage vers l’autre monde.

  • La fleur de tilleul

En encens, elle renforce un rituel destiné à obtenir la chance, l’amour, le sommeil, la longévité ou à obtenir sa protection.

  • La verveine officinale

Plante de la Saint Jean qui protège des entités malfaisantes et les empêche d’entrer dans la maison si elle est placée au-dessus des portes et des fenêtres. C’est également un porte-bonheur capable de rallumer la flamme des amours sur le point de s’éteindre. Elle aide à prédire l’avenir, à lever (ou à jeter !!) des sorts.

  • La violette

Aphrodisiaque, on mêle les fleurs de violette à celles de lavande dans les filtres d’amour. Elle exprime l’humilité, l’innocence et la virginité

Les fleurs du solstice d’été

Les fleurs de la Saint Jean sont cueillies en fait la veille (ou nuit) de la Saint Jean. Elles sont au nombre de sept :

le millepertuis, l’armoise, la joubarbe, la sauge officinale, la verveine officinale, le lierre terrestre et l’achillée millefeuille.

Elles sont toutes reconnues en magie blanche pour être des plantes protectrices capables, pour le moins d’éloigner les mauvais esprits et entités néfastes, pour le mieux de pratiquer des exorcismes..

Je vous souhaite de merveilleux rituels en énergie du coeur.

Prenez soin de vous !

Véronique Vauclaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *