Méthode du Souffle de Lumière

DSCN0111

Méthode du Souffle de Lumière permettant d’élever l’esprit
Extrait du livre « Essence sacrée du Reiki » de Patrice Gros.
Présentation
Cette méditation Reiki est issue de l’enseignement d’origine de la lignée japonaise.
C’est une pratique utile et puissante : La transformation par le Souffle de Lumière.
Méthode du souffle lumière permettant d’élever l’esprit = Joshin Hikari kokyu ho.
Jo signifie purification.
Shin signifie esprit ou cœur-conscience.
Hikari est la lumière.
Kokyu est la respiration.
Ho est la méthode ou façon de faire.
Cette méthode de respiration est très efficace pour éliminer le stress, les tensions et pour purifier le corps et l’esprit.
Elle engendre énergie physique, stabilité mentale et confiance spirituelle.
Application
1. Tenez-vous assis confortablement sur le sol, en posture traditionnelle sur les genoux (seiza), ou jambes croisées (hanka fuza), ou encore assis sur une chaise, le dos bien droit et les pieds bien en contact avec le sol (chuza). Avec l’expérience, on peut aussi la faire debout ou en marchant.
Gardez les yeux mi-clos ou fermés.
Respirez par le nez calmement, sans causer aucune tension.
On peut aussi expirer par la bouche si cela nous est plus confortable, l’important étant de respirer naturellement.
2. Amenez les mains ensemble, paumes l’une contre l’autre, à la hauteur de votre poitrine (position du gasshô). Calmez l’esprit.
3. Descendez maintenant les mains sur vos genoux, les paumes dirigées vers le ciel, les doigts légèrement relevés et relaxés, comme si vous teniez un œuf. Portez l’esprit sur la zone du hara et écoutez votre respiration.
4. A mesure que vous inspirez, ressentez (visualisez, imaginez) que l’énergie-lumière du Reiki emplit votre tête et descend jusqu’au tanden (zone située en dessous du nombril).
L’énergie gagne ensuite tous les organes, chaque cellule, et pénètre le corps entier. Ce flot de nectar n’est pas inanimé. Il est l’énergie de sagesse, d’amour, de force et de guérison.
Visualisez ou ressentez le savoir universel s’absorbant dans votre corps et dans votre esprit, et considérez qu’à ce moment-là vous atteignez l’éveil. Expérimentez en même temps qu’un puissant processus de guérison est en train de se produire. Le corps devient comme un cristal immaculé, de la nature de la lumière ou d’un arc-en-ciel.
(Variante : Quand on apporte l’énergie jusqu’au tanden, on peut retenir sa respiration un court instant, sans être contracté pour autant. Tout en retenant celle-ci on visualise ou imagine que l’énergie sort du tanden, et se répand à travers le corps entier, le métamorphosant totalement en lumière.)
Quand vous expirez, ressentez (imaginez ou visualisez) que l’énergie lumière du Reiki, qui emplit tout votre corps, émane à travers votre peau, devient une part de votre aura, et ensuite s’étend à l’infini. L’énergie illuminée s’écoule à nouveau dans l’univers pour diffuser ses bienfaits dans toutes les directions et à tous les êtres. Dans le même temps, relâchez graduellement toutes les tensions.
5. Gasshô : A la fin de l’exercice, joignez les mains, paumes l’une contre l’autre, à la hauteur de votre cœur.
Ouvrez les yeux et secouez les mains de haut en bas, et de gauche à droite pendant quelques secondes.
Dédiez votre pratique ainsi : « Puissent ces bénédictions se répandre à tous les êtres et à tout l’univers. »
*
Avec cette pratique, vous en arrivez à ne plus sentir de limite entre les notions d’intérieur et d’extérieur. Vous avez le sentiment de développer un corps de lumière et d’énergie, et cette même énergie peut être offerte ensuite pour le bénéfice de tous les êtres.
Dans cette méthode particulière, ce n’est plus votre moi ordinaire qui respire, mais l’univers entier à travers vous…
Reiki, ouvrir le cœur, éveiller l’esprit.
Selon Hiroshi Doï, maître Reiki japonais, « Il est plus facile de pratiquer les yeux fermés les premières fois. Plus expérimentés, vous serez capables de le faire les yeux ouverts, même en marchant, dans un train, une salle d’attente, etc.. Cependant, si vous êtes dans un lieu public, pratiquez seulement la quatrième partie de l’exercice. Il est sage de pratiquer tous les jours, même si vous ne disposez que de peu de temps, de sorte que votre corps et votre esprit soient continuellement nettoyés. S’il arrivait que vous expérimentiez un déséquilibre émotionnel, qui peut être un sentiment négatif comme de la colère, de la tristesse ou de la peur qui s’élève,, remplissez alors votre être entier avec le Reiki et n’ayez aucun doute. Il n’est pas nécessaire de dire quelque chose comme « ma pensée négative est complètement purifiée ». Ressentez simplement cette énergie de lumière du Reiki et votre négativité sera nettoyée. Ceci parce que l’obscurité et la lumière ne peuvent coexister. »
Prenez à cœur ces quelques instructions de maître Koichi Tohei concernant les méditations sur le souffle et l’énergie lumière : « Quand vous accomplissez ces exercices de respiration, souvenez-vous qu’il ne s’agit pas simplement d’inspirer et d’expirer. Vous devez l’approcher avec une concentration spirituelle. Expirez de façon que votre souffle voyage jusqu’aux cieux ; Dans cette méthode notre souffle est tranquille mais il a de la force. Dans cette inspiration, nous disons que nous devons attirer complètement le ki de l’univers et le concentrer dans le point du bas de l’abdomen. En d’autres termes, nous ressentons comme si nous attirions l’universel dans notre abdomen. Quand nous avons complètement inspiré, nous sommes Un avec l’universel. Vous ressentirez que c’est l’universel, pas vous-même, qui respire. »
Le point important est de faire (d’être) un avec la méthode employée.
Après l’avoir mise en application (un minimum de quatre heures par jour !) suite à son stage, voici ce que m’envoya un moine lama occidental : »Plusieurs fois, en retraite, j’ai effectué une méditation semblable avant que tu nous l’enseignes, mais depuis deux semaines je la pratique chaque jour, et plusieurs fois par jour. C’est alors que j’ai constaté l’expérience exacte que décrit le texte que tu m’as fait parvenir : expérience d’unité avec l’universel, oubli de son corps, etc., oui, mais avec une conscience extrêmement vive, vaste comme l’espace, et surtout, une expérience de non-mort : la mort n’existe pas ! Quand le corps disparaît, il reste l’esprit, lumineux, spacieux, uni avec le Tout et rayonnant d’un amour universel. C’est exactement l’expérience de claire lumière. Je découvre chaque jour un peu plus la profondeur du Reiki, et pour moi, aucun doute, Usui était un bodhisattva. »

 

A vous de jouer !

 

VéroV

Méthode du Souffle de Lumière

Les différents modes de cuisson

Méthode du Souffle de Lumière

Les bienfaits des graines de courges

article suivant

Faire un commentaire