TDAH, Malbouffe et Ritaline

Classé dans : Vidéos | 0

Le déficit de l’attention (TDAH) et de l’hyperactivité chez l’enfant, ses causes, comment la société et les lobbies pharmaceutiques shootent les enfants aux amphétamines pour les rendre obéissants, alors que la solution est dans leur alimentation… « Il est temps pour les dormeurs de se réveiller ».

Le TDAH avec ou sans hyperactivité

Les personnes présentant un TDAH (5 à 10 % des enfants, 4 % des adultes) ont des difficultés de concentration et d’attention. Il leur est donc difficile de mener à bien des tâches (même relativement simples). Tenir en place ou attendre leur tour leur est pénible. Elles agissent souvent sous le coup de l’impulsivité.

Inattention, hyperactivité et impulsivité sont donc les trois symptômes de ce trouble qui a une origine neurologique (déséquilibre dans les taux de certains neurotransmetteurs dans le cerveau comme la dopamine et la noradrénaline) soit héréditaire (génétique : au moins un membre de la famille en est également atteint, des gènes ont été identifiés mais ils n’expliquent pas à eux seuls les troubles) soit environnementale (présence de substances toxiques dans l’environnement pendant la vie foetale : tabac, plomb, pesticides, alcool…).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *