Une méditation pour rompre avec la maladie

La plupart des maladies que nous déclarons sont issues tout droit de mal-êtres que notre corps ne fait que mettre en lumière.
Concernant certaines maladies comme celles liées aux troubles de la thyroïde et qui sont accentuées, entretenues par le stress, dans une sorte d’anneau de Moebius, il est bon de pouvoir se détendre en utilisant des méthodes simples et applicables en tous temps et en tous lieux.
Je vous propose aujourd’hui une méditation issue du Reiki.
Tous peuvent la faire et elle ne requière aucune connaissance particulière.
Elle peut être pratiquée le matin, de suite après s’être levé, et/ou juste avant d’aller se coucher, pendant une vingtaine de minutes.
Cette méditation peut se faire seul ou en famille, entre amis, en groupe (Les méditations de groupe sont une expérience magnifique puisque l’énergie dépasse largement la somme de l’énergie déployée par chaque participant.)
Elle se pratique en général pendant vingt-et-un jours à suivre mais peut aussi se faire selon les besoins, en cas de pic de stress par exemple.
Les personnes ayant de l’expérience dans la méditation savent combien il est difficile de lâcher prise et de faire taire un instant notre mental et son dialogue intérieur. Je vous conseille de laisser venir à vous ces pensées sans vous focalisez dessus. Remerciez-les et laissez-les aller, tout simplement. Bien évidemment, pas de téléphone ni aucune autre perturbation sonore à proximité, pas d’enfant ni d’animal pour vous déranger dans votre concentration.
Ceci doit être un moment que vous vous accordez.
En ce qui concerne la méditation
Asseyez-vous les yeux fermés et placez les mains l’une contre l’autre, verticalement, au niveau de votre poitrine (comme si vous vouliez prier). Portez ensuite toute votre attention sur le point précis où vos deux majeurs se rencontrent en essayant d’oublier tout le reste (ou tout au moins de ne pas vous focaliser dessus). Détendez-vous autant que possible. N’hésitez pas à revenir en conscience au point de contact de vos deux majeurs à chaque fois que votre pensée s’égare. S’il vous était pénible de tenir vos mains ensemble au niveau de la poitrine pendant 20 minutes, laissez-les descendre doucement, toujours jointes, sur vos genoux dans une position confortable et continuez votre méditation.
A noter
Des phénomènes énergétiques peuvent également se produire, comme par exemple vos mains ou votre colonne vertébrale devenant très chaudes. Observez sans vous laisser distraire pour autant. Ramenez toujours votre attention sur vos deux majeurs.
Vous pouvez bouger pour changer de position si vous le souhaitez, mais à ce moment-là, bougez doucement, délibérément et consciemment. D’expérience, il est plus facile de méditer le dos bien droit, la tête ne se balançant pas. Vous pouvez imaginer votre tête attachée à un ballon rempli d’hélium la tenant dans une position parfaite. Vous pouvez pratiquer sur un coussin de méditation, sur un tapis de sol, sur une chaise, et même appuyée contre un oreiller ou contre le mur, ou allongé sur votre lit (mais là, vous risquez à vous endormir…).

Prenez soin de vous et portez-vous bien !

VéroV

Une méditation pour rompre avec la maladie

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel, d’autant plus en période de grossesse. Seul votre médecin connaît vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. Ces conseils sont d’ordre purement général et ne s’adaptent pas forcément à votre cas. De plus, je ne saurai être tenue responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés de manière générale.

Une méditation pour rompre avec la maladie

Traitement naturel des allergies respiratoires

Une méditation pour rompre avec la maladie

Protocole après une morsure de tique

article suivant