Je suis responsable de mon âme

Je suis un être spirituel en incarnation, c’est-à-dire  un être spirituel ayant fait le choix en conscience de vivre l’expérience de la matière sur Terre (pour cette fois). Je ne suis pas un être humain ayant une simple inclinaison, un simple attrait, pour la spiritualité. Mon monde n’est pas ce monde.

D’aussi loin que j’ai commencé mes cycles d’incarnation, mon âme a été malmenée, ballottée en tous sens… Par les autres qui lui ont mis des coups, des bleus, des bosses et des cicatrices… Mais surtout par moi-même qui n’ai voulu voir ni ses peines, ni ses doutes, ni sa souffrance, ni le désarroi profond dans lequel elle était. Il est grandement temps, ne croyez-vous pas, de me conduire en personne responsable et d’assumer mes actes.

Je ne me suis incarnée dans la matière que par un véritable choix. Je n’y ai jamais été contrainte ou forcée. Vous non plus au passage… Nombreux sont nos frères à ne jamais s’être incarnés et qui n’ont entendu parler des mondes que par l’esprit de ceux qui y sont descendus, à travers les ressentis d’autres qu’eux-mêmes.

A quel moment ai-je pris une seule décision en me disant : « N’est-ce pas trop pour mon âme ? Ne vais-je pas la faire souffrir, la faire tomber, chuter, la détruire ? Les risques que je prends en conscience ne sont-ils pas trop grands ? Les conséquences valent-elles d’expérimenter cela, cet instant ? »

Il m’a été donné le libre arbitre absolu, non pour que je laisse mon mental égo me jeter dans toutes les aventures, y compris les plus dangereuses pour mon âme, mais au contraire pour faire délibérément et en conscience le choix de la protéger, de prendre soin d’elle, de l’aimer, de la chérir, comme le plus précieux des dons que l’on m’ait fait.

Quand je parle de « ma présence, Je suis », je parle de mon âme. Si je ne respecte pas mon âme, que je la mets dans des situations difficiles ou douloureuses ou dangereuses, c’est à moi-même que je fais du mal. C’est moi-même que je blesse, que je maltraite, que je punis, que je tue,… Que je suicide ?

Etre éveillé, c’est cela aussi. Faire ce choix de protection vis-à-vis de soi, choix qui n’est pas celui d’un lâche mais d’un être conscient et courageux qui assume pleinement ses responsabilités à son égard d’une part, de l’humanité d’autre part.

Ce n’est qu’en prenant soin de mon âme, en l’abreuvant d’Amour et de Lumière, qu’elle peut exercer son véritable rôle et briller sur le monde comme un phare dans la nuit.

Nous faisons partie d’une unité, d’un tout. Vous aussi, soyez responsables de votre âme et brillez ! Eclairez ce monde qui souffre et ces êtres qui se cherchent ! Osez rayonner d’Amour et de Lumière ! Soyez !

Et surtout… Prenez soin de vous !

En lumière du cœur,

VéroV

 

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel, d’autant plus en période de grossesse. Seul votre médecin connaît vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. Ces conseils sont d’ordre purement général et ne s’adaptent pas forcément à votre cas. De plus, je ne saurai être tenue responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés de manière générale.

Je suis responsable de mon âme

Le pouvoir des mots

Je suis responsable de mon âme

Brocéliande : Le Hêtre du Voyageur

article suivant