Véronique Vauclaire

Auteur indépendant sur Amazon

*

Mes lecteurs en parlent…

2024

Un roman traitant de la maltraitance, des pervers narcissiques et des violences conjugales, mais surtout de la résilience qu’il y a en chacun de nous, en auto-édition sur Amazon sous mon nom Véronique Vauclaire, La petite Mousotte.

 

La petite Mousotte (février 2024)

Noté 5 étoiles sur Amazon et 4,75 étoiles sur Babelio.

Eveline G.

« Coucou. J’ai terminé la lecture de La petite Mousotte. J’ai vécu plein d’émotions différentes. Ca fait remonter  des souvenirs, des blessures. J’ai ressenti tristesse, colère, empathie et espoir. Je l’ai lu en deux fois donc presque d’une traite. Félicitation et j’espère que Léna est heureuse aujourd’hui. » (17/03/2024)

Marc S.

« Joëlle (son épouse) a trouvé La petite Mousotte comme un superbe appel lancé aux enfants, mais surtout aux adultes qui les entourent. Un appel merveilleusement bien écrit. Elle le relira très prochainement car, avec les petits-enfants autour de nous, nos séances de lecture sont assez saccadées. Un grand bravo à toi, on sent bien qu’il y a malheureusement du vécu dans ce que tu écris. Elle a choisi la fin numéro 2, afin que les 3 et 4 se réalisent. » (10/04/2024)

Marcelle R.

« Bonjour Véronique. Je viens de finir ton livre en 2 jours ! C’est une histoire magnifiquement décrite, bouleversante de réalité, incroyable mais vraie. Cela existe sûrement et plus qu’on ne croit. Merci. Continue de cultiver ton don d’écrivain. En tous cas, je lirai tes livres avec plaisir. A bientôt. » (25/04/2024)

Julie R. (2925 followers Instagram – sur sa page)

« Est-ce que tu connais : La petite Mousotte de Véronique Vauclaire. Quelle lecture émouvante et puissante… L’auteur explore des thèmes profonds et importants. Elle a une manière spéciale de capturer l’essence des expériences humaines, ce qui crée une immersion profonde dans son récit. Note à Véronique : je choisis la fin n°2 car elle laisse ouvert le champ des possibles pour la fin n°3 et 4. » (03/05/2024)

Véronique F.J.

« Bonjour, nous nous sommes rencontrées lors de votre séance de dédicaces à Périgueux. J’ai lu votre livre le soir-même. Je n’ai pu m’en détacher avant la fin. Et la fin que j’ai choisie est la 4 et je lui souhaite tout le bonheur du monde. Merci pour ce beau moment de lecture. » (08/05/2024)

Visionbykri – Chronique littéraire sur Instagram (Kri P.1174 followers)

« Chronique 51. Lumière sur l’Auto-Edition. -> La petite Mousotte. Véronique Vauclaire. Auto-Edition. Mon avis. Une Mousotte, en patois vosgien, c’est une petite souris des bois. Léna, enfant, est comme une petite souris qui se cache pour ne pas subir les brimades de sa mère et la violence de son beau-père. Léna, adulte, tombe dans les griffes de son mari, tyran domestique. Il y a un rapport entre une enfance maltraitée et une vie d’adulte sous emprise d’un manipulateur mental ? L’auteure dépeint très bien la situation de la femme victime d’un conjoint toxique, d’un pervers narcissique. Un grand pouvoir de ces hommes est qu’ils ont l’art de cacher leur vraie personnalité, en société ils apparaissent charismatiques et sont généralement aimés de tous. « Violon de salon, Lion de maison. » J’ai bien aimé cette lecture qui attire l’attention sur les signes de cette situation qui ne devrait pas exister. Je suis passée par toutes les émotions, et surtout de l’empathie émotionnelle pour Léna et de la colère envers sa mère et son mari. L’auteure propose 4 fins possibles, j’ai choisi la quatrième et j’espère que Léna a trouvé le bonheur. » (21/05/2024)

Les livres de Cass – Chronique littéraire sur Instagram (Cassandra Vivier – 5839 followers)

« Un roman très intense qui raconte une histoire que trop de personnes ont dû endurer !! Un roman avec des émotions sincères, difficiles mais terriblement vraies. Une jeune femme qui essaie d’être courageuse, la dure réalité de certaines vies. Il faut agir. Une lecture vraiment percutante !! Bonsoir les passionnés de lecture, je reviens avec La petite Mousotte, de Véronique Vauclaire. Ce livre est déboussolant. D’abord l’écriture est toujours aussi belle, prenante et fluide. Ici, on est sur un court récit (+/- 160 pages).Mais qu’est-ce qu’il est intense ! Elle a toujours cette façon d’écrire, de nous faire rentrer dans l’histoire un peu hors du temps. Sauf qu’ici, on n’est pas dans un conte (ou alors il n’est vraiment pas beau). Le sujet ici est plus difficile et pourtant merveilleusement abordé. On suit Léna, cette pauvre fille qui n’a pas eu [une vie] facile dès le début. Enfant maltraitée, comment va-t-elle grandir ? Va-t-elle reproduire le schéma avec un homme violent ? Le récit est super prenant, super beau. Elle aborde les violences faites aux enfants, aux femmes, les conséquences de tout ça, mais dans une forme hors du temps car après tout, c’est malheureusement vrai depuis la nuit des temps. Il y a beaucoup d’émotions, c’est intense, profond. La fin est à la hauteur de tout le livre. Qu’est-ce que j’aurais voulu serrer Léna dans mes bras, l’aider. Je n’ai pas pu le faire, c’est un livre, mais cela nous fait prendre conscience de beaucoup de choses et j’espère pouvoir un jour aider une Léna et la serrer dans mes bras. Vous n’êtes pas seuls. Bravo. » (23/05/2024)

Valérie D.W.

« Livre fini hier soir. Très beau livre. Belle lecture même si on aimerait changer très tôt le cours de son histoire à La petite Mousotte, tout du moins la faire parler, ne plus la laisser se taire. Les pages défilent et nous laissent impuissant. Merci pour la fin que je vous laisserai découvrir [fin n°4 choisie]. En tous cas, j’ai aimé ce livre. (07/06/2024)

Marc S. (@les clics de marco sur Instagram et Facebook)

« De tout ce récit, « La petite Mousotte » par Véronique Vauclaire, cette page [ page 90 ] résume tout ce qu’un parent, beau-parent, ou autre peut trouver pour parasiter, pourrir à jamais une vie d’enfant, de femme ou autre personne. J’aurais pu être beaucoup plus grossier car ce sujet me tient énormément à coeur. Et MERCI BEAUCOUP à toi Véronique de nous mettre cela « sous le nez » comme on dit, car cette MALTRAITANCE physique ou morale est tellement INACCEPTABLE, et en même temps toujours présente autour de nous. J’ai oublié de te faire part de ma préférence en ce qui concerne la fin du calvaire de la petite Mousotte. Je lui souhaite un retour de sa Coline avec elle. Toutes deux seront plus fortes pour poursuivre une vie à peu près normale, puisqu’elles n’oublieront jamais. Mais elles avanceront ensemble. C’est donc la fin 3 que je leur souhaite. Bonne fin de week-end à toi Véronique et merci pour La petite Mousotte. » (14/06/2024)

Millelivresentete – Chronique littéraire sur Instagram (934 followers) et blog sur Internet

« Hello booksta ! J’espère que vous allez bien 😉 C’est d’une lecture un peu particulière que je vous parle aujourd’hui puisqu’elle s’est invitée au détour d’un passage en librairie où @veroniquevauclaire était en dédicace. Format atypique pour un court roman qui l’est tout autant par la force et les émotions qu’il renferme. Des thèmes poignants et dévastateurs nous prennent l’âme et le coeur face à ce qui n’a malheureusement rien d’une fiction, ni d’un conte de fées. Alors oui ce roman est très court mais tellement condensé et tellement rythmé qu’il n’a rien à envier à des formats supérieurs. La maltraitance, les violences conjugales, etc… ne sont pas une question de pages mais vraiment de contenu et de plume… Je vous laisse donc découvrir mon avis complet sur ce qui, une fois n’est pas coutume, n’a rien d’une romance. Et n’hésitez pas à me dire si ce genre vous plaît ou plutôt vous effraie 😉 Très belle journée à tous / toutes et prenez bien soin de vous.

La chronique complète est ci-dessous :

Avis lecture La petite Mousotte (veronique-vauclaire.fr)

 » (16/06/2024)

Les lectures de Cha’ – Chronique littéraire sur Instagram (Charlotte Ramos – 3235 followers)

« Hello mes chats, j’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui, je vous propose mon avis sur « La petite Mousotte de @veroniquevauclaire que je remercie beaucoup de sa confiance. Pour Léna et Antoine, la vie n’a été rythmée que par la violence parentale et l’amour inconditionnel des grands-parents. Difficile de se construire dans cet environnement à double tranchant. Voici leur histoire… J’ai beaucoup aimé cette lecture. Le lecteur fait la connaissance de Léna, 55ans, qui n’aura de cesse d’avoir des flash back sur son passé et notamment son enfance. Avec son frère Antoine, ils ont vécu une vie tumultueuse entre la violence de leurs parents et l’amour que leur portent leurs grands-parents. Le jour de ses 55 ans, une décision pourrait changer à tout jamais le cours de la vie de Léna… Cette lecture a été à la fois poignante, émouvante et révoltante. L’autrice nous livre ici un récit incroyable, avec des personnages authentiques, une plume fluide et tellement captivant. Bien que le livre soit court, il contient tout ce qu’il faut pour capter le lecteur, laisser le temps de comprendre tout ce qu’il se passe et s’attacher ou non aux personnages. Ce n’est pas le premier roman de l’autrice que je lis et elle ne me déçoit jamais. Divers sujets sont abordés ici, tels que : l’emprise psychologique, comment se construire ou se reconstruire après avoir subi des violences, les violences… Le rythme est dynamique, ce qui fait que le lecteur ne s’ennuie pas une seule seconde. Ici, le lecteur est amené à réfléchir sur divers points et peut aussi se demander ce qu’il aurait fait, ce qu’il serait devenu à la place de Léna et tant d’autres. Cette fin m’a agréablement surprise, l’autrice nous laisse le choix de de la fin à donner à cette lecture et cela m’a beaucoup plu. Je recommande vivement cette lecture. » (23/06/2024)

Mes lectures critiques – chronique littéraire sur Instagram (Jennifer – 3560 followers)

La chronique complète est ci-dessous :

Avis littéraire (veronique-vauclaire.fr)

(25/06/2024)

Laetita F.

« Un livre très dur sur une enfance maltraitée et ses conséquences, qui m’a rappelé le livre Plus fort que la haine, de Tim Guénard. Malgré les années qui séparent ces deux livres, on se rend compte combien la société reste lente et inefficace encore aujourd’hui pour réagir face à cette atrocité. Avec La petite Mousotte, j’ai été énervée envers ce monde qui n’ouvre pas les yeux, avec ce manque d’aide envers ces victimes. J’avais juste envie de rentrer dans le livre et être l’aide qui manquait. » (27/06/2024)

Cathy M.

« Une histoire de vie puissante qui défile, au rythme d’une comptine. Une écriture fluide qui vous embarque et qui m’a permise de me remettre à la lecture dans une période de ma vie où j’en étais empêchée. Merci la petite mousotte. » (07/07/2024)

 

Belle lecture à tous !

En lumière du cœur,

Véronique