Hémorroïdes : plantes ou nanos ?

Les hémorroïdes sont dues à une dilatation et une inflammation des veines de l’anus et du rectum. Elles peuvent être internes, externes ou mixtes. Afin de s’assurer que le risque encouru n’est pas plus important (cancer du côlon, du rectum,…), il est impératif de consulter son médecin en présence de sang dans les selles.

Les principales causes des hémorroïdes sont :

  • une alimentation trop pauvre en fibres
  • la constipation
  • une difficulté dans la circulation de la veine porte (maladies cardiaques, insuffisance hépatique,…)
  • la sédentarité
  • soulever des objets lourds en faisant de gros efforts
  • la grossesse et l’accouchement
  • les boissons alcoolisées et les condiments

Pour les traiter, un médecin pourrait vous prescrire :

  • DAFLON 500 (un veinotonique)
  • TITANOREINE à la lidocaine 2% crème (pour traiter les douleurs, prurits et sensations congestives au cours de la poussée hémorroïdaire)

Cette crème, « Titanoréine », contient 2 % de dioxyde de titane et 2 % d’oxyde de zinc. C’est ici que les nanoparticules interviennent et que se pose donc le choix légitime des médecines douces.

Pour les traiter, je pourrais vous recommander :

  • de supprimer les boissons alcoolisées, les épices, les fromages, le café, le tabac à priser
  • de consommer des betteraves, de l’ail, des artichauts, des prunes, du miel, du pollen, du yogourt, de l’huile de germe de blé, de l’eau d’Hepar (riche en calcium), des aliments riches en vitamine C, des orties
  • de faire un cataplasme de yaourt, ou mettre des glaçons enveloppés dans un linge sur la zone douloureuse, ou appliquer une crème à l’aloe vera
  • de faire de l’exercice physique, bouger
  • d’aller aux toilettes en position accroupie (une étude faite dans les années 80 a montré que cette position pouvait faire disparaitre les hémorroïdes chez 18 personnes sur 20)
  • de consommer des tisanes d’Hamamélis et de Marron d’Inde  (pour soigner les varices et les hémorroïdes), de Fragon faux houx (pour renforcer les veines)
  • une cure de tégument de psyllium blond

La meilleure solution demeurant la prévention, voici quelques conseils pour éviter leur apparition :

  • Ne jamais attendre avant d’aller aux toilettes si le besoin s’en fait sentir
  • Adopter une alimentation riche en fibres (jus de poire, graines de lin moulues, tégument de psyllium blond,…) et en flavanoïdes pour tonifier les veines (ce sont les substances qui colorent les fruits, notamment l’orange, mais aussi le vin rouge à consommer avec modération), en huile de coco
  • Boire de l’eau Hepar, riche en calcium
  • Consommer des probiotiques (présents dans les yaourts, le lait fermenté, les fromages ensemencés par du penicillium -probiotiques dans la croute des fromages à pâte molle ou à l’intérieur des bleus et autres Roquefort-, la choucroute et tous les légumes lactofermentés, le miso, les olives, la bière de garde, l’Hydromel, le Sauternes et d’autres vins liquoreux à consommer avec modération)
  • Faire de l’exercice physique
  • Se détendre, gérer son stress

 

A noter

  • Tous les produits que je vous recommande s’entendent bien sûr d’origine biologique
  • Il vous appartient de savoir si vous pouvez les utiliser puisque je ne vous connais pas 😉

 

VéroV

 

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel. Seul votre médecin connait vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. De plus, je ne saurai être tenue responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés, ni des allergies que vous pourriez y présenter.

 

 

Hémorroïdes : plantes ou nanos ?

Surgélation et congélation : avantages et risques

Hémorroïdes : plantes ou nanos ?

Des micro-puces dans des médicaments

article suivant

Faire un commentaire