Passage à l’heure d’été

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous passons à l’heure d’été…

Nous allons avancer montres et réveils d’une heure.

 

Sur votre santé, ce dérèglement du rythme de sommeil va se traduire par :

  • Des troubles digestifs,
  • Des troubles de l’humeur (irritabilité, instabilité),
  • Une fatigue soudaine (ou accrue),
  • Des troubles de la vigilance,
  • Des troubles du sommeil (perturbation du cycle veille-sommeil),
  • Des hormones perturbées,
  • Des difficultés de concentration,
  • Des perturbations de l’appétit,
  • Une augmentation du risque de crise cardiaque dans la semaine qui suit (étude danoise de 2008)

 

A noter

  • L’heure d’été présente un décalage de deux heures par rapport à l’heure solaire, son vécu est beaucoup plus délicat que le passage à l’heure d’hiver qui est « presque » vécu comme un retour à un horaire biologiquement plus normal.
  • Les enfants et les personnes âgées seraient les plus touchés par ce changement biannuel (ils ont une horloge biologique plus fragile).

 

Le conseil

  • Se coucher 1 heure plus tôt que d’habitude permettrait à l’organisme de s’habituer en douceur à ce changement.

 

VéroV

 

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel. Seul votre médecin connait vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. De plus, je ne saurai être tenu responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés.
Passage à l’heure d’été

Choisir son maître enseignant

Passage à l’heure d’été

Les bienfaits du chlorure de magnésium

article suivant

Il y a un commentaire

Faire un commentaire