Surgélation et congélation : avantages et risques

Surgélation

  • L’aliment est refroidi à – 35° par divers procédés industriels pendant une durée variant de quelques minutes à une heure. Il peut être conservé longtemps dans un congélateur ordinaire (Fruits, légumes et sorbets : 30 mois). C’est la technique qui préserve le mieux les aliments, en respectant leur texture et leur saveur.

Congélation

  • L’aliment est refroidi sur une période de 24 heures dans un congélateur ordinaire. L’aliment perd une grande partie de ses nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants). Il se conserve beaucoup moins longtemps qu’un aliment surgelé (Pain : 1 mois, Viande hachée : 3 mois, Gros morceaux de viande et de gibier : 8 mois, Fruits et légumes : 10 mois, Saumon : 9 mois).

Décongélation

  • On observe une exsudation qui correspond au jus des cellules abîmées lors de la congélation (et de la formation des cristaux de glace au niveau cellulaire). Avec un aliment congelé, on constate que l’aliment a changé de texture et de goût.

Intervention des bactéries

  • Le froid stoppe la prolifération des bactéries gram+ mais ne les détruit pas. Il ne détruit que les bactéries gram-. Lors de la décongélation d’un produit, les bactéries gram+ se réveillent et prolifèrent, se multipliant jusqu’à 16 fois. Plus elles sont nombreuses, plus elles libèrent de toxines.

Conseils

  • On ne recongèle jamais un aliment décongelé (Risque d’intoxication alimentaire très sévère).
  • On se fait livrer ses surgelés ou on les transporte sur une courte distance dans une glacière.
  • On évite de laisser décongeler ses produits. On les cuisine directement, encore surgelés. Si une décongélation s’impose, on installe les produits au réfrigérateur à l’avance (en général la veille pour le lendemain), jamais à l’air libre.
  • En cas de panne électrique de quelques heures, laisser le congélateur fermé (sans l’ouvrir une seule fois pendant la durée de la panne) permet de ne pas avoir à jeter les produits qu’il contient. On peut toujours contrôler la température à l’ouverture. Elle doit toujours afficher -18°.

 

VéroV

 

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel. Seul votre médecin connait vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. De plus, je ne saurai être tenue responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés.

Surgélation et congélation : avantages et risques

Projecteur sur l’hypnose

Surgélation et congélation : avantages et risques

Hémorroïdes : plantes ou nanos ?

article suivant

Faire un commentaire